Après 70 ans, les frais de santé gonflent comme l’âge.  C’est pourquoi il est important d’anticiper les coûts de chaque acte médical. Il est aussi fondamental de trouver un professionnel de santé dans sa zone géographique, de comparer à l’avance les prix, mais ce n’est pas tout ! Comme certains praticiens peuvent pratiquer des tarifs qui ne tiennent pas compte de la convention de la sécu, ils appliquent dans ce cas des dépassements d’honoraires. Il y en a qui sont même libres de le faire, donc à vous de trouver la solution mutuelle la plus adaptée pour profiter d’un meilleur remboursement. Voici tous les secrets pour que la santé ne vous coûte pas cher vers 70 ans.

Demander des devis auprès d’un complémentaire santé

Pour gagner de l’argent et du temps lorsque l’on est âgé et qu’on a besoin d’une consultation médicale peu coûteuse, il va falloir comparer plusieurs devis. C’est ce que proposent les complémentaires santé, eux qui vous font part de votre charge ou du reste que vous devrez payer sans parler du remboursement de votre assureur.

Un service d’analyse de devis est indispensable avant la réalisation des soins optiques ou dentaires. Il en est de même en cas d’acte auditif.

Faire la comparaison des prix des médicaments

Lorsqu’il est question de santé, on ne peut pas faire l’impasse sur les médicaments, notamment à un certain âge. Malheureusement, il y en qui n’est pas remboursé par l’assureur maladie. La raison ? Certaines solutions sont considérées inefficaces par la Haute Autorité de Santé. Si votre médecin vous en prescrit, vous allez devoir débourser votre propre argent.

Pour faire des économies, il vaut mieux demander à votre professionnel de santé si le médicament en question est pris en charge par la sécu ou non. Si ce n’est pas le cas, demandez-lui de vous proposer une formule qui peut le remplacer (générique) et qui est moins onéreuse.

Si vous préférez l’automédication, sachez que les médicaments vendus en vente libre n’ont pas les mêmes tarifs. Les pharmaciens fixent différemment leurs prix, mais au moins il faut que ceux-ci soient clairement visibles afin que vous puissiez les comparer.

Opter pour le réseau de partenaires santé de la mutuelle

Les complémentaires santé travaillent avec des professionnels de santé. En passant par ce réseau, les assurés profitent des prix les plus bas surtout dans le domaine des soins optiques, auditifs et dentaires.

Les seniors profitent en même temps du tiers payant, ce qui ne leur fait pas débourser une somme d’argent importante.

Les bilans de santé gratuits : assurance maladie

L’assurance maladie offre tous les cinq ans un bilan gratuit et complet pour toutes les personnes âgées souhaitant bénéficier d’une couverture pas chère. Celui-ci est soumis à des périodicités.

Quel que soit le régime concerné, il est nécessaire de faire la demande d’un bilan auprès de son assurance maladie.  Si une consultation chez le médecin de famille peut s’avérer nécessaire, elle sera prise en charge par le même assureur.

Se rendre auprès des centres de santé proposant les meilleurs tarifs

Pour diminuer les dépenses de santé, il est possible d’aller auprès des centres de santé pratiquant les tarifs les moins onéreux. Les facultés d’odontologie ou les facultés spécialisées en chirurgie dentaire reçoivent par exemple des patients sur rendez-vous. Les coûts des actes y sont très abordables, parce que des apprentis encadrés par des professionnels vous y accueillent. Ils  proposent certes les prix les plus bas.

 Il y a également les centres de santé mutualistes qui comptent aussi de nombreux professionnels de santé. Vous bénéficiez des mêmes soins chez eux, mais au tarif aussi bas.

La mutuelle senior et les bonnes garanties

Au fil des années, on a plus de besoins en prise en charge qu’en soin. À une certaine période de la vie, il faut alors se décider d’opter pour une mutuelle pour réaliser des économies et pour ressentir ce sentiment d’être protégé et d’être à l’abri d’éventuels dangers.

À la retraite, nous avons réellement besoin d’une couverture sociale parce que l’entreprise qui nous avait engagées ne la propose forcément pas.  Or, c’est justement à ce moment-là que nous faisons face à plus de frais médicaux,  du coup, il nous faut différentes sortes de garanties : optique, dentaire, auditive…

Vous devrez souscrire à la mutuelle qui propose la garantie qui vous est réellement utile. Profitez des promotions qui peuvent avoir lieu à l’approche de la fin d’année. À la date d’anniversaire de votre contrat, vous avez relativement accès à une offre promotionnelle. Votre compagnie offre par exemple 1 mois de cotisation gratuit. Elle peut même réduire le prix de votre forfait pour toute l’année.

Parfois, il est nécessaire de signer un contrat qui s’étale sur plusieurs années pour que l’investissement s'amortit au plus vite. Il risque de ne pas être rentable s’il ne dure qu’une année par exemple.

Mutuelle senior pour couple

Si vous envisagez de souscrire à une mutuelle senior, sachez que le moins cher peut être celle qui s’adresse aux couples. Les compagnies d’assurance en proposent de manière généreuse parce qu’en plus des prix généralement très bas, elles font accéder à des offres de réductions.

Les aides financières de l’État

Les aides financières de l’État permettent aussi de faire des économies. Vous pouvez demander par exemple l’ACS (Aide au Paiement d’une Complémentaire Santé) pour accéder à une aide sociale pouvant dépasser les 500 euros par an.

La CMU-C donne accès à une mutuelle santé à titre gracieux aux personnes qui bénéficient déjà d’une Couverture Maladie Universelle Complémentaire. Toutefois, il y a une condition à remplir : il faut respecter le plafond de ressources et ne pas le dépasser.

Enfin, nous avons parlé de tous les moyens pour réduire les frais de santé à partir de 70 ans. Vous pouvez maintenant choisir la solution qui vous convient le plus (mutuelle santé / assurance maladie /…) !